Belle de Mai à l’assaut du ciel

« Belle de mai A l’assaut du ciel » est un projet de création musicale réunissant de nombreux partenaires; la compagnie Organon Art qui est en est l’instigatrice avec son compositeur Richard Dubelski, sa coach vocale/metteur en scène Valérie Trébor, son dramaturge/metteur en scène Fabien Aissa Busetta et son auteur Sedef Ecer; le C.N.R.R de Marseille (professeurs d’écriture musicale, Mme Poltz et Mr Charpy), le collège et Lycée Thiers et le collège Longchamp (professeurs d’éducation musicale et chant choral : Mme Lambert et Mr Isoletta),l’AMI ( association de musique innovante), la Friche Belle de Mai et le Théâtre Massalia. Tous réunis par le désir de mener un processus de création musicale avec des enfants et des adolescents de la Belle de Mai et de l’hypercentre. C’est un processus complet de création réalisé avec et par les élèves, que les artistes professionnels accompagneront à chaque étape pour valoriser, mettre en ordre ou remettre en jeu, puis finaliser la conception des divers éléments qui auront émergé : depuis la recherche documentaire, l’écriture des textes, jusqu’à l’aboutissement d’une forme musicale et théâtrale présentée en public, en passant par la composition musicale, la conception formelle, la dramaturgie, enfin l’interprétation et la mise en scène. Les élèves seront parties prenantes de la création dans ses diverses dimensions, mais aussi interprètes et concepteurs de la présentation et de la diffusion publique. Une partie de ses élèves sont des élèves en classe CHAM au collège Thiers et Longchamp ainsi qu’en classe TMD au Lycée Thiers. Ces groupes formeront le noyau de départ du processus. Mais dés le début du travail, nous établirons une collaboration avec d’autres classes auxquelles aucun niveau musical préalable ne sera demandé.

La création intégrera donc une rencontre entre des élèves ayant déjà des pratiques musicales et d’autres qui n’en ont pas. Il faudra de ce fait développer une invention continuelle des solutions adaptées aux réalités en présence.

Par exemple, l’utilisation d’applications permettant de construire un univers sonores et rythmique sans connaitre la musique,  l’intégration des élèves dans le chœur des élèves CHAM, ainsi que la réalisation d’instruments percussifs utilisés par les élèves hors option musique. Lors de la seconde année du processus de création, nous envisageons également la participation d’élèves provenant d’autres établissements avec lesquels nous formerons des chorales. Notre but est de faire rayonner le plus possible cette création musicale, et d’intégrer dans son agencement-sous forme de chœur notamment -d’autres élèves venus d’horizons divers.

Enfin dans l’œuvre finale créée en public, les élèves de l’atelier théâtre s’associeront au reste des élèves pour former une œuvre de théâtre musical de type documentaire.

 

Crédits

  • #laSacemSoutient.